L’AMBROISIE COMMENT LUTTER

Lutte contre l’ambroisie : Agissons !

L’ambroisie à feuilles d’armoise produit un pollen agressif qui est responsable de manifestations allergiques en août et septembre, entrainant conjonctivite, rhinite et asthme.
La  prise de conscience progressive de la dangerosité de son pollen au cours des 20 dernières années a induit un changement de statut ; de simple mauvaise herbe, elle est devenue un problème de santé publique et la lutte s’organise : elle est inscrite au Plan National Santé Environnement et des mesures réglementaires ont été prises : arrêtés préfectoraux n° 2000-1572 et n°2009-02370 rendant sa destruction obligatoire en Isère.

Tout le monde est concerné et doit intervenir à son niveau :
– Les collectivités publiques sur les terrains publics
– Les propriétaires privés sur leurs parcelles
– Les lotisseurs ou les entreprises sur les chantiers
– Les agriculteurs sur les terrains agricoles

Comment la reconnaitre ?

Elle commence  à germer dès le mois d’avril. Elle croît rapidement si elle a de la lumière et pas de concurrence et peut atteindre plus d’un mètre de haut. Sa tige est verte, dressée et couverte de poils blancs. Ses feuilles sont très découpées et d’un vert vif uniforme sur les 2 faces. Ses fleurs apparaissent en juillet-août, regroupées en épis vert-jaune, au sommet des rameaux : elles portent le pollen. La formation des graines se fait principalement en octobre et ensuite la plante meurt.
Mais les graines (2 à 3000) tombées au sol sont responsables de la génération de l’année suivante !

Quand et comment intervenir ?

Pour éviter la production de pollen et limiter la reproduction et l’expansion, les plants doivent être systématiquement détruits, en priorité avant la floraison, c’est-à-dire fin juillet :
Sur de petites surfaces ; l’arrachage sera privilégié (port de gants recommandé).
Sur de grandes surfaces ; végétalisation des sols (elle n’aime pas la concurrence) ou fauchage/broyage.
Plus d’infos sur le site; http://www.ars.rhonealpes.sante.fr (onglets: veille sanitaire/santé de a à z/ambroisie)
ou auprès du référent ambroisie de la commune; Jean-Michel May au 06.74.82.26.68
Vous pouvez aussi participer efficacement à l’inventaire des zones touchées en effectuant des signalements
sur le site : http://www.signalement-ambroisie.fr