Point sur les Projets de Travaux en cours en 2019 et 2020.

Cette année doit voir le démarrage de plusieurs projets engagés par la Commune.

Ces projets ont mis pour certains pas mal de temps avant de prendre forme et d’être validés par des analyses de faisabilités et la consultation de bureaux de maitrise d’œuvre et d’architecture.

Certains de ces projets ont fait l’objet de présentations au public (cabinet médical), d’autres seulement aux utilisateurs (extension restaurant scolaire, réhabilitation de l’école élémentaire), enfin, le projet de transformation de la Cure en appartements nous est apparu plus opportun que de réaliser un espace de coworking, les demandes étant trop réduites, et nous ne l’avons pas évoqué jusqu’à présent.

Tous les renseignements supplémentaires peuvent être données en Mairie.

Maison de santé.

Le projet a été confié à la SEMCODA, organisme qui prendra en charge la construction puis la gestion du bâtiment.

Le permis de construire a été accordé et les travaux devraient débuter avant la fin de l’année.

Le bâtiment de un étage sera construit sur le terrain situé entre la place et le commerce Vival,

terrain que la Commune avait acheté lors du précédent mandat.

Il recevra 3 cabinets de médecins, les infirmières, un cabinet de kinésithérapie et une ostéopathe, le podologue, la psychologue.
Le terrain a été concédé à la SEMCODA sous forme d’un bail emphytéotique de 51 ans.

Le parking situé derrière Vival sera agrandi avec une participation de la Métro.

Extension du restaurant scolaire.

Le restaurant scolaire devenait trop exiguë par rapport au nombre de repas servis, et il était de plus en plus difficile de faire partager cet espace entre les petits de la maternelle et les grands. Cette extension sera réalisée en fin d’automne, sur l’espace disponible à l’arrière du bâtiment actuel, une ouverture sera réalisée pour permettre une liaison intérieure entre les 2 salles.

Le projet a fait l’objet d’une consultation d’architectes. Le bureau SOLEA a été retenu par la commission d’appels d’offres pour sa conception et sa bonne intégration au bâtiment actuel.

Les travaux occasionneront une gêne certaine aux utilisateurs, nous essayerons de les minimiser en réalisant les plus perturbateurs durant les congés scolaires.
La vue ne correspond pas à la version retenue.

Les aménagements extérieurs seront modifiés afin de faciliter l’accès aux personnes handicapées.

La Cure.

Au début du mandat nous avons entamé une réflexion sur le devenir de ce bâtiment qui laissé à l’abandon se dégrade de plus en plus. D’autre part les squats fréquents continuent à endommager le peu de valeurs historiques intérieures qui subsistent.

Le projet de coworking a été envisagé mais après plusieurs consultations et enquêtes il a été stoppé et une étude de faisabilité nous a conduits à imaginer plutôt la réhabilitation avec création de logements locatifs de bonne prestation.

Suite à une consultation ouverte, c’est l’architecte C. Pichat qui a été retenue et qui nous a proposé un programme qui utilise au maximum les possibilités du bâtiment.

Le commencement de la construction pourrait débuter tout début 2020.
3 logements seront réalisés dans le volume disponible : 1 T3, 1 T2 avec mezzanine et 1 T4 en duplex.

Des petits espaces individuels seront aménagés pour donner une ouverture aux appartements. Des places de parking seront réalisées sur l’avant du jardin.

École élémentaire.

La réalisation d’un groupe scolaire inscrit dans notre programme a fait l’objet d’une étude de programmation qui nous a dissuadé de nous engager plus en avant.

Après une période de réflexion, il a été décidé de conserver l’école maternelle en place car elle répond aux besoins actuels et de réhabiliter le bâtiment actuel de l’école. Suite à la consultation de bureaux d’études avec un cahier des charges précisant nos souhaits de confort et de respect des conditions environnementales, le groupement APOIDEA a retenu toute notre attention. Un programme d’analyse et de diagnostic sur plusieurs projets nous a été présenté et nous avons pu faire le choix sur celui qui nous semblait correspondre à nos attentes et à l’intérêt collectif.

Durant les phases en cours de préparation du dossier de réalisation, les élèves et leurs parents, les enseignants et le personnel communal seront consultés de nouveau afin de valider la solution qui pourrait être mise en chantier dès la fin de l’année scolaire 2019/2020. Les travaux devraient durer une année scolaire pendant laquelle des solutions de remplacement des classes devront être mises en place.
La totalité du bâtiment actuel sera utilisée l’étage ayant été libéré.

Ce projet prendra en compte les problèmes d’accessibilité et de sécurité, de confort des enfants tant sur le plan acoustique que climatique.

La rue des Clos restera toujours fermée pour garantir la sécurité des enfants se rendant au restaurant scolaire ou lors des entrées sorties.

Une chaufferie bois commune pourrait assurer le chauffage de l’école et du centre de loisirs.