Répondre à: compteur linky

accueil Forums Discussions et Petites annonces compteur linky Répondre à: compteur linky

#4308
MONIER
Invité

Bonjour,
c’est vrai qu’il y a pas mal d’interrogations concernant ces compteurs « Linky ». Interressé par le sujet, j’ai glané de ci, de là quelques infos et j’ai fini par me faire une opinion. Bien entendu elle n’engage que moi.
A mon sens, il y a trois interrogations: l’émission d’ondes, la sécurité des données et l’efficacité de ces compteurs.
Concernant l’émission d’ondes, il s’agit d’ondes UHF (de même nature que celles d’un téléphone mobile). Les émissions d’après « Enedis » se feront une fois par jour (dans certains cas deux fois) et la nuit. Les autorités de santé, saisies par des particuliers et associations ont conclu à une non nocivité, ces émissions étant équivalentes à l’envoi d’un SMS par jour. Il s’agit d’ondes de très haute fréquence, donc très énergétiques mais sur une portée courte (de l’ordre de 50cm max); au delà de cette distance l’énergie absorbée est faible. Pour moi, à part les personnes électro-sensibles ou si l’on dort la tête contre son compteur, le risque sanitaire est insignifiant comparé aux téléphones mobiles qui nous accompagnent ou au wifi dans lequel on baigne.
Concernant la sécurité des données, il s’agit de données cryptées recensant les consommations heure par heure de nos installations. Enedis collecte ainsi vos habitudes de consommation électrique, pour, d’après eux, ajuster au mieux l’offre envoyée dans le réseau. Il ne me semble pas que ces données soient particulièrement sensibles, car même en observant finement une courbe de consommation, il est impossible de dire avec précision de quel appareil il s’agit, et avec les nombreux automatismes de nos maisons, difficile de dire si les habitants sont là ou pas. Le risque d’espionnage est très limité comparé aux données aspirées par nos ordinateurs, tablettes et mobiles.
Concernant la pertinence de ces compteurs, on peut s’interroger sur leur capacité à s’adapter aux « smart greed », systèmes novateurs de pilotage des consommations électriques zone par zone. Il s’agit pour moi d’une technologie un peu ancienne, et déjà dépassée. Le coût énorme de déploiement de ces compteurs a un impact sur les finances d' »Enédis » et nous y participerons par le biais de nos factures et aussi par le fait que l’Etat est actionnaire d' »Enédis », donc nos impôts.
Une chose positive est le fait que ces compteurs sont fabriqués en partie en France (Sagemcom) (1 entreprise sur les quatre retenues) et notamment dans notre bassin de vie.
J’espère avoir aidé à votre réflexion et pardonnez moi d’avoir été un peu long.
Cordialement
Philippe Monier