UNE GRAINOTHEQUE A LA MEDIATHEQUE

Les semences constituent un patrimoine aujourd’hui fragilisé par des restrictions légales, faisant courir un grave risque à la biodiversité. Le principe des grainothèques s’est développé partout dans le monde en réaction à la politique de restriction menée par l’industrie agroalimentaire, visant à commercialiser un nombre limité de variétés non reproductibles.
L’idée est simple : 
partager des semences issues de cultures sans engrais chimiques. C’est un engagement citoyen et une invitation à se mobiliser pour défendre la biodiversité. Chacun agit concrètement à son niveau en semant, en récoltant et en partageant ses graines.

… un potager partagé, des fleurs sauvages

Au printemps prochain, vous pourrez emprunter un document, cueillir une tomate, grignoter un radis, manger une fraise…

Cultivant le thème de la BIODIVERSITE et de la CITOYENNETE, la médiathèque s’entoure de spécialistes pour mener à bien son projet : l’atelier cartonnage (Culture et Loisirs), Raymond Fornacieri, la Maison de la Nature et de l’environnement.

La GRAINOTHEQUE, conçue par l’atelier cartonnage, sera installée dans l’entrée de la médiathèque : elle consistera en un échange entre citoyens de graines de plantes dans le but de constituer une collection à destination de tous.

Chaque personne qui vient retirer des graines alimente à son tour la grainothèque (fleurs sauvages et plantes potagères)

CET ETE ET EN SEPTEMBRE :

…c’est le temps

 de la récolte de

GRAINES de FLEURS SAUVAGES.

 

Dans la nature, en vous promenant par temps sec, ne prélevez qu’une petite partie des graines d’un pied, vérifiez qu’il ne s’agit pas d’espèces protégées.

Placez votre cueillette dans un sac en papier.

De retour chez vous, faites tomber les graines dans des tasses ou des soucoupes et faites sécher très vite. 

Stockez les graines dans des enveloppes ou des cornets sur lesquels sont notées (au crayon à papier) le nom des fleurs.

.

.. et des GRAINES POTAGERES :

à maturité, en plein soleil

pour les conserver longtemps : les placer dans un carré de soie, puis les glisser dans un sachet en papier (enveloppe de courrier). Fermer l’enveloppe avec un bout de scotch, la mettre ensuite dans une boîte ou sachet hermétique, ou bien dans un bocal.

ETIQUETAGE : notez le plus d’informations possible (au crayon à papier) : date de la récolte, nom de la plante ou de la fleur, sa variété, sa dimension, sa période de floraison, de semis, sa couleur…

 

BAC A LEGUMES ET BAC A FLEURS :

Installés devant la médiathèque, leur construction (pratique, esthétique, artistique) sera réalisée par un collectif de personnes intéressées (adultes, enfants), accompagné par Raymond Fornacieri et avec l’aide des services techniques de la commune.

Les semis seront mis en terre, viendra le temps du jardinage, de l’arrosage et de la cueillette.

Vous êtes curieux de ce projet ?

Venez à la réunion d’information rencontrer Raymond

mercredi 26 septembre 2018 à 16h30 à la médiathèque.